Les Ateliers du MAP - 5 mars 2020

Un Atelier organisé pour comprendre les grands enjeux stratégiques et économiques liés à l'ouverture annoncée de ce grand marché. Visionnez les 20 séquences vidéo ou la vidéo intégrale de l'événement.

No results.

Conclusion - Karima DELLI (Députée européenne)

Karima Dell, Députée européenne et présidente de la commission transport et tourisme du parlement européen, assure la conclusion de l'Atelier, en insistant sur le fait que l'accès à la donnée est une bataille importante pour le parlement européen même si celle-ci semble être menée dans une forme de secret.

Car la donnée va tout d'abord apporter de la sécurité en évitant des accidents, sans occulter les problématiques de responsabilité et d'éthique.

La voiture connectée va aussi se transformer en un véritable service et dans ce cadre les constructeurs ne peuvent pas se transformer en vendeurs d'une donnée qui sera trop importante et difficile voire impossible à trier.

A ce titre, les données doivent être accessibles à tous les acteurs et prestataires de services pour favoriser, par l'innovation, une mobilité de demain accessible à tous et plus propre.

Cette mobilité de demain ne pourra se faire sans l'intégralité des acteurs et notamment les startups de la mobilité qui vont aller très vite dans le développement de solutions.

La question est donc de savoir comment les constructeurs d'automobiles peuvent devenir la plaque tournante de cette grande évolution attendue, en prenant bien en compte tous les autres acteurs de la filière.

Sur ce plan la législation européenne est très claire, notamment dans le rapport de 2018 au travers duquel le parlement européen demande à la commission européenne de légiférer vite sur l'accès par les parties tiers aux données des véhicules.

Elle remet aussi en cause la propriété exclusive de la donnée par les constructeurs, considérant que l'Europe doit être un écosystème de mobilité ouvert à tous.

Ainsi dans la stratégie européenne des données du 19 février dernier, la commission insiste sur l'importance d'un accès compétitif pour tous les acteurs de la mobilité et annonce la révision de la législation sur l'homologation des véhicules qui doit avoir lieu en 2021 et qui touchera la question de l'accès aux données.

Les institutions doivent disposer d'un cadre clair et garantir, à tous les prestataires de service du secteur de la mobilité, des conditions de concurrence équitables, stables, transparentes, concurrentielles.

Karima Delli appelle donc l'ensemble des organisations à se mettre autour d'une même table pour travailler à un objectif commun : formuler des propositions concrètes, dans un système gagnant / gagnant, afin d'être plus rapide que les grandes plateformes du digital (GAFA) et parvenir à créer un vrai écosystème européen qui renforcera la compétitivité des entreprises européennes, qui proposera une mobilité beaucoup plus accessible et fluide, qui permettra de répondre aux enjeux environnementaux et de santé publique...