No results.

Leaders émergents

Ils sont jeunes ! Ils sont ambitieux ! Et ils ont pour vocation de bâtir l’Afrique ! Ils sont médecins, ingénieurs, juristes, économistes, agriculteurs, spécialistes de la communication, artistes... Leur engagement à créer de la valeur socioéconomique donne du relief à leurs expertises et à leurs talents. Chacun d‘entre eux aurait pu poursuivre une carrière exceptionnelle dans son domaine de compétence. Mails ils préfèrent répondre à l’appel de leur vocation, de la nouvelle Afrique. Là où beaucoup ne verraient que des problèmes et des obstacles, eux perçoivent des potentiels exceptionnels et en convainquent les autres.

Par leurs visions claires et leurs capacités à agir et à prendre des risques, chacun de ces jeunes leaders, soutenu par le Centre Régional de leadership de Dakar, contribue ainsi à un réel changement social en Afrique.

A travers cette page, ils nous démontreront à travers leurs histoires singulières, que nous n’avons pas besoin de magie pour changer l’Afrique, nous avons déjà toute la puissance nécessaire au fond de nous : nous avons le pouvoir d’imaginer et de bâtir une Afrique meilleure…

Salamata Djibril BA - Mauritanie

Salamata Djiril BA est une jeune mauritanienne née en Avril 1984 à Bagodine et titulaire d’un Master 2 en Physique-Chimie, option Génie des procédés. Grace aux encouragements de son père qui a su lui apporter motivation, endurance et persévérance, après le Baccalauréat en 2003, elle quitte la Mauritanie plus précisément Nouakchott, la ville ou elle a passé son enfance pour se rendre en France dans le but d’y poursuivre ses études. C’est donc 7 années plus tard qu’elle revient à ses origines en jeune diplômée pour intégrer le monde du travail et mettre ces compétences au service de sa communauté.

Avec une importante expérience professionnelle acquise dans divers secteurs d’activités, Salamata de retour au pays a tout de suite occupé des postes de responsabilité dans certaines structures dont professeur de Physique-Chimie au collège et lycée Le petit Centre, Assistante PHE avec Intermon Oxfam et aujourd’hui, Responsable de laboratoire et de la qualité des eaux à Tasiast. La détermination, l’ouverture d’esprit et la patience sont des qualités qui l’accompagnent au quotidien dans toutes les actions qu’elle pose et lui permettent jour après jour, de relever les défis qu’elle rencontre dans l’atteinte de ces objectifs.

Passionnée de musique, de voyage et d’activités sociales, Salamata prend beaucoup de plaisir à rendre service aux gens qui sont dans le besoin. C’est ainsi qu’elle découvre la situation vulnérable de certaines jeunes femmes qui dépendent financièrement de leurs parents ou époux. Profondément touchée par cette situation et surtout guidée par sa passion pour les activités sociales, elle décide d’Agir pour combattre la dépendance financière des jeunes femmes de son village : Bagodine. Son projet consiste donc à mettre en place un système qui permettra aux jeunes femmes illettrées, sans qualification et sans métier, de pouvoir s’insérer dans le monde du travail pour atteindre une autonomie financière et subvenir à leurs propres besoins.

« Une Mauritanie unie et développée sur tous les plans, une Afrique qui se développe économiquement dans la paix et l’harmonie », telle est la vision de Salamata BA pour son pays et son continent. En tant que leader au service de sa communauté depuis son plus jeune âge, elle s’inspire de Nelson Mandela qui est pour elle un modèle indéfectible de leadership en Afrique et dans le monde.

« Je préfère mourir debout que de vivre à genoux », cette citation illustre en quelques mots la détermination avec laquelle Salamata se bat pour l’atteinte de ses objectifs afin d’impacter non seulement sa communauté, mais aussi la Mauritanie toute entière. Inspirée par Mark Zuckerberg, la réussite est pour elle la satisfaction que l’on tire de la contribution qu’on apporte au développement de notre société. Que cela soit à travers un projet, une action ou une parole, le plus important pour elle est d’agir pour changer les choses.

Bénéficiaire de la session 12 du programme Business and Entrepreneurship du YALI Dakar, Salamata BA témoigne de son expérience : « Je sors du programme YALI avec une transformation complète, le travail sur la confiance en soi m’a permis de doubler ma motivation et c’est la base lorsqu’on veut entreprendre : avoir confiance en soi et la foi en son projet sont primordiale. Les connaissances apprises m’ont permis de déterminer des objectifs précis qui me permettront de mener à bien les activités de mon projet. »