No results.

Leaders émergents

Ils sont jeunes ! Ils sont ambitieux ! Et ils ont pour vocation de bâtir l’Afrique ! Ils sont médecins, ingénieurs, juristes, économistes, agriculteurs, spécialistes de la communication, artistes... Leur engagement à créer de la valeur socioéconomique donne du relief à leurs expertises et à leurs talents. Chacun d‘entre eux aurait pu poursuivre une carrière exceptionnelle dans son domaine de compétence. Mails ils préfèrent répondre à l’appel de leur vocation, de la nouvelle Afrique. Là où beaucoup ne verraient que des problèmes et des obstacles, eux perçoivent des potentiels exceptionnels et en convainquent les autres.

Par leurs visions claires et leurs capacités à agir et à prendre des risques, chacun de ces jeunes leaders, soutenu par le Centre Régional de leadership de Dakar, contribue ainsi à un réel changement social en Afrique.

A travers cette page, ils nous démontreront à travers leurs histoires singulières, que nous n’avons pas besoin de magie pour changer l’Afrique, nous avons déjà toute la puissance nécessaire au fond de nous : nous avons le pouvoir d’imaginer et de bâtir une Afrique meilleure…

Ravaka Hariniaina ANDRIAMBELO - Madagascar

Après l’obtention de son baccalauréat, le Dr Ravaka Hariniaina ANDRIAMBELO décide d’embrasser la filière Médecine Humaine à la Faculté de Médecine d’Antananarivo. Par la suite, elle passe brillamment le concours d’internat qualifiant et choisit l’Ophtalmologie comme spécialité. Son internat, elle l’a fait au sein des centres hospitalo-universitaires de Madagascar, notamment au Centre Hospitalo-Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona, au Centre Hospitalier de Soavinandriana et au Centre Hospitalo-Universitaire Professeur Zafisaona Gabriel Androva Mahajanga. Elle a également effectué une partie de sa formation à l’hôpital Edouard Herriot à Lyon, en France.
Récemment diplômée en tant que Spécialiste en Ophtalmologie, notre jeune leader, du haut de ses 27 ans, exerce à la clinique d’Ophtalmologie du Centre Hospitalo-Universitaire Professeur Zafisaona Gabriel Androva Mahajanga. Elle est par ailleurs enseignante vacataire à la Faculté de Médecine de Mahajanga et encadreur de stage des étudiants en médecine et des internes.
Parlant couramment le Malagasy (sa la langue maternelle) et le français (comme langue d’enseignement), elle a un certificat d’étude pour la langue anglaise. Elle suit également une formation de Méthodologie de Recherche et Technique d’Enquête en Santé à l’Institut National de Santé Publique et Communautaire à Antananarivo, Madagascar. Ravaka a participé à de nombreuses réunions scientifiques nationales et internationales. Dans sa discipline, elle aspire à évoluer dans une carrière hospitalo-universitaire.
Ravaka est aussi engagée dans la vie associative comme membre de l’association REMEDE Madagascar (Rassemblement d’Etudiants et Médecins de Madagascar) où elle a été responsable des ressources humaines et des hôtesses, et a participé à de nombreuses œuvres humanitaires, telles que les consultations de masse et les circoncisions de masse gratuites. Elle a également été la rédactrice en chef du seizième numéro de la revue AIDEtudiant, une revue éditée par l’association REMEDE Madagascar pour les étudiants en Médecine.
A côté de cette passion pour la médecine, Ravaka avait depuis toujours eu l’ambition d’effectuer des études en leadership et en management. Une formation que le Centre Régional de Leadership YALI Dakar a pu lui procurer, après sa sélection parmi des milliers de postulants venant des différents pays d’Afrique. Elle témoigne :
« J'ai toujours rêvé de faire des études en management en plus de la médecine. Être médecin, c'est aussi être un manager, un gestionnaire et même un entrepreneur. Avec la médecine, je n’ai malheureusement pas pu étudier cette branche durant mes 12 années d'études. Je n’ai donc pas hésité à saisir l’opportunité que m’offrait le CRL YALI Dakar et j’ai postulé avec le projet de créer un centre médical. C’est avec cette idée de projet que j’ai pu bénéficier de la formation en Business & Entrepreneurship. Cette formation m'a permis d'avoir de nouvelles connaissances dans l'élaboration de projet, sa concrétisation dans plusieurs domaines et l’importance d’associer les projets d'entreprenariat à des services communautaires, pour avoir un impact social et environnemental.
Bien au-delà de m’avoir initiée à l’entrepreneuriat, le programme m’a également permis, à travers de nombreuses activités, de savoir qui je suis, de découvrir mon style de leadership et de retrouver mon moi pour mieux envisager mon avenir. Je cite parmi ces activités la retraite, ainsi que le projet de service communautaire pendant lequel mon groupe et moi avons décidé d'effectuer une sensibilisation sur l'hygiène dans un centre de santé à Dakar.
Il m’a aussi été offert de mieux connaître l'Afrique à travers des participants venant de plusieurs pays africains. Et comme il faut toujours joindre l'utile à l'agréable, j'ai pu visiter des sites touristiques, des monuments et des patrimoines ayant des valeurs culturelles et sociales dans l'histoire de l'humanité.
Tout ce que j’ai pu capitaliser jusqu’ici grâce au YALI, va me permettre de devenir un médecin polyvalent, pouvant œuvrer dans différents domaines (médecine, recherche et le management), et ainsi contribuer à la promotion de la santé dans mon pays »