No results.

Leaders émergents

Ils sont jeunes ! Ils sont ambitieux ! Et ils ont pour vocation de bâtir l’Afrique ! Ils sont médecins, ingénieurs, juristes, économistes, agriculteurs, spécialistes de la communication, artistes... Leur engagement à créer de la valeur socioéconomique donne du relief à leurs expertises et à leurs talents. Chacun d‘entre eux aurait pu poursuivre une carrière exceptionnelle dans son domaine de compétence. Mails ils préfèrent répondre à l’appel de leur vocation, de la nouvelle Afrique. Là où beaucoup ne verraient que des problèmes et des obstacles, eux perçoivent des potentiels exceptionnels et en convainquent les autres.

Par leurs visions claires et leurs capacités à agir et à prendre des risques, chacun de ces jeunes leaders, soutenu par le Centre Régional de leadership de Dakar, contribue ainsi à un réel changement social en Afrique.

A travers cette page, ils nous démontreront à travers leurs histoires singulières, que nous n’avons pas besoin de magie pour changer l’Afrique, nous avons déjà toute la puissance nécessaire au fond de nous : nous avons le pouvoir d’imaginer et de bâtir une Afrique meilleure…

Sadya Touré (Mali)

Sadya est originaire de Tombouctou et a grandi, avec son petit frère, à Bamako aux côtés de ses parents qui lui ont appris le culte du travail et de l’excellence. Ces derniers lui ont surtout appris qu’être une femme ne devait constituer en rien un frein pour elle.

Elle a commencé l’école très jeune et obtient son Bac à 16 ans avec Mention. Elle poursuivra tout son cursus à Bamako. Aujourd’hui, du haut de ses vingt ans, elle est titulaire d’une licence en Journalisme et Communication, et d’une maîtrise en Lettres Modernes.

Dans un autre registre, Sadya a fait son entrée dans la société civile par le Parlement National des Enfants du Mali. Depuis lors, il y a près de six ans maintenant, elle est devenue une activiste chevronnée et s’est engagée auprès de plusieurs associations.

En plus d’être Community Manager en charge des questions RSE pour une agence digitale, elle est bloggeuse dans le domaine de la culture. A travers ses blogs, elle fait la promotion des sites historiques du Mali en particulier, de l’Afrique et du monde en général. Pour elle, le développement de l’Afrique commencera et sera plus efficace, lorsque nous valoriserons nos propres ressources.
La meilleure oratrice du Mali qui ira représenter son pays en Tunisie, pour un concours en art oratoire, nourrit plusieurs rêves dans sa carrière professionnelle. En effet, elle souhaite et travaille à devenir écrivaine, ambassadrice de son pays et première femme africaine à la tête de l’ONU.

Bénéficiaire du programme Business & Entrepreneurship (B&E), Sadya a rejoint le YALI avec un projet d’émission télé, à dimension panafricaine. Son projet devrait contribuer à promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes à travers des partages d’expériences, des succès stories, et autres informations clés pour les jeunes entrepreneurs. Elle se voit par ailleurs s’investir dans l’agro business.

D’après elle, participer au YALI fut l'une des expériences les plus extraordinaires de sa vie. Cette aventure lui a permis d'être en contact avec 229 autres jeunes dynamiques porteurs de projets innovants, répartis dans les 16 pays que couvre le centre. Elle a su profiter de ce réseau et a intégré le club des investisseurs en bourse Yaliens.

Ce qu'elle a surtout aimé dans le programme B&E, c'est l'intérêt accordé au mental et au fort intérieur des participants, comme quoi il faut être en accord avec soi-même pour mieux négocier avec les autres.

« Au YALI RLC de Dakar, j’ai appris qu’il ne faut pas être attentiste et que quel que soit les moyens dont on dispose, il suffit juste de commencer. J’ai pu découvrir mon profil de leadership et su le développer. C’est donc très renforcée que je sors de cette formation et je dispose de toutes les ressources pour impacter positivement sa communauté » Sadya Touré