No results.

Leaders émergents

Ils sont jeunes ! Ils sont ambitieux ! Et ils ont pour vocation de bâtir l’Afrique ! Ils sont médecins, ingénieurs, juristes, économistes, agriculteurs, spécialistes de la communication, artistes... Leur engagement à créer de la valeur socioéconomique donne du relief à leurs expertises et à leurs talents. Chacun d‘entre eux aurait pu poursuivre une carrière exceptionnelle dans son domaine de compétence. Mails ils préfèrent répondre à l’appel de leur vocation, de la nouvelle Afrique. Là où beaucoup ne verraient que des problèmes et des obstacles, eux perçoivent des potentiels exceptionnels et en convainquent les autres.

Par leurs visions claires et leurs capacités à agir et à prendre des risques, chacun de ces jeunes leaders, soutenu par le Centre Régional de leadership de Dakar, contribue ainsi à un réel changement social en Afrique.

A travers cette page, ils nous démontreront à travers leurs histoires singulières, que nous n’avons pas besoin de magie pour changer l’Afrique, nous avons déjà toute la puissance nécessaire au fond de nous : nous avons le pouvoir d’imaginer et de bâtir une Afrique meilleure…

Marièm Seydou Wone — Mauritanie

Jeune mauritanienne de 33 ans, Mariem WONE est une spécialiste de l’audit, de la finance et du contrôle de gestion qui capitalise, à ce jour, 8 ans d’expérience dans un cabinet d’expertise comptable à Nouakchott.
Sa nature rationnelle, son sens de la persévérance et du défi, lui ont ouvert les portes de l’univers entrepreneurial.

C'est ainsi qu'elle créa, en 2015, MS Consulting, un cabinet de conseil et d’aide aux PME dans les domaines de la comptabilité, de la fiscalité, du Management et des Ressources Humaines.

À travers son cabinet, elle a l'ambition de contribuer à orienter les entreprises vers une meilleure démarche de performance.
Le plus important dans l’idée de Mariem, c'est aussi de former et d'orienter les jeunes, et particulièrement les jeunes femmes, vers des métiers liés, entre autres, à l'expertise comptable où elles sont encore peu représentées.

Pour y parvenir, elle projette de mettre en place un espace de co-working qui devrait permettre aux jeunes de la Mauritanie, surtout aux jeunes femmes, de s'engager dans l'entrepreneuriat dans ces dits secteurs et de contribuer ainsi à bâtir le développement de leur pays et, au-delà, celui du continent. Cet espace devrait aussi servir de cadre d'échanges entre les jeunes entrepreneurs et leurs aînés coachs et mentors plus expérimentés.

Sa participation au YALI et sa rencontre avec d'autres jeunes leaders africains l'ont conforté dans sa foi que l'Afrique regorge de jeunes talents et de compétences capables de porter son développement.

Et c'est donc tout naturellement qu'elle a entrepris avec quatre autres jeunes entrepreneurs de la Guinée, du Gabon, de la Mauritanie et du Sénégal, de mettre en place un GIE dénommé GAPA (groupement pour l'accompagnement des PME en Afrique) qui a pour but de développer le réseau des jeunes africains entrepreneurs à travers le continent. Une graine de semée pour le développement d'un continent qui leur est très cher...