Cynthia Fecteau / Résidence de recherche

LA CHAMBRE BLANCHE accueille avec intérêt l’artiste Cynthia Fecteau qui se coiffera du chapeau d’auteur pour son travail de résidence de recherche au centre de documentation, du 5 mai au 15 juin. C’est sous la forme d’un essai que Cynthia Fecteau a choisi de traiter de la démarche en sculpture et de l’évolution des dispositifs de mise en espace de l’artiste Jeffrey Poirier.

Cynthia Fecteau s’interroge : « Comment au-delà des considérations esthétiques, des désirs de présentions de la nature l’artiste aborde-t-il un discours plus politique ? » Au cours de la rédaction de cet essai, Cynthia Fecteau perçoit la sensibilité de la dimension sociale et politique suggérée par les matériaux et les formes des oeuvres. Poirier, de son côté, se politise, complexifie son intention et réinvente sa vision de la nature en construisant des dispositifs plus élaborés. Avant même la résidence, Poirier prévoit de nouvelles manœuvres qui souligneront l’aspect politique perçu et exploré par Fecteau. La recherche commence donc lors de sa rencontre avec l’artiste en arts visuels où elle choisit de rédiger un texte sur son travail.C’est le début d’une réflexion qui va au-delà de la forme.

Cette résidence originale se présente comme une réflexion à large spectre sur le travail d’un artiste vu par une autre, une appropriation qui choisit les mots comme médium d’expression en explorant tout ce qui brille dans la tête de l’artiste telle une déambulation tout en subtilité et en constante mouvance. Le résultera donnera naissance à une publication numérique.

Cynthia Fecteau détient une maitrise en arts visuels de l’Université Laval. Ses recherches picturales ont été présentées à l’Œil de Poisson à Québec en 2013. Elle a déjà à son actif quelques textes publiés ainsi qu’une pratique artistique picturale consacrée à une réflexion sur l’espace du corps en tant que fondement de l’expérience, notamment une publication qui paraitra bientôt pour les éditions de la galerie L’OEuvre de l’Autre (UQAC) et un texte dans Espace-sculpture.

Entrevue :
Réalisation, caméra et montage : Gustavo Saldaña
Photographie : Ivan Binet

chambreblanche.qc.ca/fr/

2014

×

Contact