No results.

Sécurité : une expérience pilote. Découvrez la participation citoyenne !

17 février 2017 - L'APAE lance un nouveau concept unique en France : la vigilance des zones d'entreprises.

Une page d'information proposée par apae.fr avec le soutien de copsivideoproduction.com

  1. Soirée de lancement de la participation citoyenne

    Le 7 février 2017 à l'Hôtel Adonis, présentation de ce nouveau dispositif à l'initiative d'Anne-Marie Moro-Marquis, présidente du Pôle d'Activités d'Eguilles.
    En présence des services de l'Etat, près de 80 chefs d'entreprise des pôles d'Eguilles, Lambesc et St Cannat ont découvert ce tout nouveau système de prévention.
    A l'instar des "voisins vigilants", il propose une manière citoyenne de prévenir les actes de malveillance sur la zone.
    Une expérience pilote en France, autorisée par le Ministère de l'intérieur et encadrée par la Préfecture de Police et le Procureur de la République.

  2. Anne-Marie MORO-MARQUIS

    Présidente de l'APAE

    "Aujourd'hui on a déjà des candidats référents. C'est une belle perspective".

    "La deuxième étape, c'est la signature de la convention avec la Préfecture de Police".

    "L'idée qui s'est imposée c'est : pourquoi ne pas travailler tous ensemble pour un Pôle d'activités à taille humaine".

  3. Robert DAGORNE

    Maire d'Eguilles

    "Nous resserons les rangs pour que cette sécurité dont nous avons tous besoin soit renforcée."

    "On prend les bonnes idées des autres pour les mettre en œuvre pour autant qu'elles servent l'intérêt général"

    "Il n'y a pas de solution miracle, mais cette initiative va faire avancer la sécurité de la zone d'activité et de nos concitoyens. Nous mettrons tout en œuvre pour qu'elle puisse réussir."

  4. Renaud DAGORNE

    Conseiller Municipal d'Eguilles

    "On a écrit au Préfet de Police qui a accepté ce dispositif expérimental qui servira peut-être par la suite aux autres pôles d'activité des Bouches du Rhône".

    "Quand on parle de sécurité, ça parle à tout le monde. C'est une première en France de proposer ce genre dispositif dans un pôle d'entreprise".

    "C'est un premier pas. Après, il va falloir aller prêcher la bonne parole auprès des chefs d'entreprise, pour qu'ils participent.
    Il faut que tout le monde soit informé du dispositif, y compris les malfaiteurs."

  5. Laurent NUNEZ

    Préfet de police des Bouches du Rhône

    "Il s'agit de désigner des "voisins" référents des forces de l'ordre qui puissent alerter les services de police ou de gendarmerie lorsqu'ils observent des comportements anormaux".

    "Le critère de la réussite c'est d'avoir des référents impliqués, qui soient en bonne communication avec les services de gendarmerie et en bonne communication avec l'ensemble des entreprises de la zone".

  6. Guy PARTAGE

    Président de Convergence 13

    "Je tiens à saluer l'initiative d'Anne Marie, car elle répond à une vraie problématique du quotidien : on n'est pas forcément sur des gros larcins, mais sur des petits méfaits qui méritent cette prévention."

    "On a connu une période où les entreprises ont été égoïstes. Ce temps est révolu. On ne peut pas tout demander à l'Etat, il faut qu'on se prenne en main et qu'on soit impliqués au quotidien".

×

Contact