Cette année, #Plus20, s’inscrit comme le point de départ d’un chantier de plusieurs mois, porté par Inter-Made et ses partenaires. L’enjeu pour le secteur de la restauration, afin de faire face à cette crise et répondre à l’urgence environnementale, consiste d’une part à identifier les opportunités qu’offre l’économie circulaire afin de se réinventer et, d’autre part, d’anticiper les réglementations à venir pour cette filière.

No results.

Mise en bouche L’économie circulaire

Les nouvelles lois et réglementations imposent progressivement au secteur de la restauration collective de mo­difier ses méthodes de travail et d’approvisionnements (50% de produits durables et 20 % de bio).
Par ailleurs, pendant le confinement, les Français ont favorisé le bio : ils sont 70% à en avoir consommé, soit 8% de nouveaux consommateurs supplémentaires. Par ailleurs, en l’absence de circulation des marchandises durant le 1er confinement, les circuits courts ont été largement plébiscités.
Comment permettre aux petits producteurs locaux d’être en capacité d’approvisionner les acteurs de la restauration commerciale à la hauteur de ces exigences ?
avec Ludovic Laurens Délégué de la MGEN 13, Cédric HAMON Directeur Inter-Made, membre de la Plateforme Régionale de l’Economie Circulaire, Alain ARNAUDET – Directeur de la SCIC Friche la Belle de Mai et François-Michel Lambert – Président de l’Institut National de l’Économie Circulaire